Le 8 décembre 2016, ma collègue Marie Lebrun et moi avons organisé une soirée à mon cabinet entre kinées spécialisées dans la rééducation dans le cadre du cancer du sein pour apprendre à poser un bandage de contention pour un lymphœdème. Ce tutoriel est là pour permettre à un kiné (même non spécialiste) de s’y retrouver parmi ces contentions ou un patient d’avoir une base sur laquelle s’appuyer.

Note : ce tuto est un retour d’expérience, il n’est donc pas accompagné de références bibliographiques. Je suis en train d’écrire un livre sur l’auto-prise en charge dans le cadre du cancer du sein dans lequel ce sera le cas.

Matériel pour les contentions

L’idée de cette soirée était de faire un échange informel entre kiné sur la pose du bandage dans le cadre du cancer du sein. Nous étions 6. Merci les filles d’être venues et d’avoir apporté vos connaissances…et votre bonne humeur !

Marie, personne ressource comme d’habitude 😉 , a ramené des cartons de matériel offert par les laboratoires qu’elle a contacté. J’en profite pour remercier (et donner les liens d’intérêt) les laboratoires Thuasne et Juzo qui ont vraiment joué le jeu,comme vous pouvez le voir sur la photo.

Matériel pour une contention pour un lymphoedème

Poster juzo pour le système lymphatique dans le cadre du cancer du seinChacune d’entre nous est reparti avec le matériel nécessaire pour mettre en pratique directement au cabinet le lendemain et un poster Juzo à afficher pour expliquer le système lymphatique dans le cadre de l’éducation thérapeutique pour faciliter l’auto prise en charge.

Présentation du matériel pour le bandage

La 1ère étape sera l’hydratation, comme on le verra dans le tutoriel complet.

Pour l’étape 2 : protéger la peau

manchon en coton pour un lymphoedème dans le cadre du cancer du sein

Bande médica 315

Conseil  de lavage :

  • 60 degré
  • à chaque bandage

Pour l’étape 3 : capitonnage pour uniformiser la pression entre les parties osseuses et charnues

  • avec ouate cellona pour les œdèmes peu importants (jamais à utiliser pour le membre inférieur car elle n’est pas assez efficace)

ouate cellona pour le capitonnage pour le LO

  • si la ouate n’est pas suffisante, on passe à la mousse N/Nmousse n-n pour contention dans le cadre du cancer du sein
  • pour les œdèmes récalcitrants, on passe au mobiderm mais c’est le moins bien toléré a priori

mobiderm pour la contention d'un oedème

Le mobiderm existe en gros ou petit capitonnage pour la main par exemple. Il n’est pas remboursé.

mobiderm pour un lymphoedeme dans le cadre d'un cancer du sein

Il peut se mettre en simple dans le soutien-gorge après une mastectomie (j’ai découvert ça grâce à une patiente : le marquage sur la peau ne passe pas inaperçu, et je vois vraiment la différence quand elle le met).

: le mobiderm peut aussi s’utiliser pour 1 entorse en traumatologie par exemple

Pas de conseil de lavage, aucun capitonnage ne se lave.

 On peut utiliser la périmétrie. Voilà l’exemple de fiche de mesure que Thuasne utilise, notamment pour les mesures des manchons.
 prendre les mesures pour un manchon chez thuasne pour un oedeme dans le cadre du cancer du sein
 Une autre technique consiste à prendre le périmètre tous les 5cm et à cumuler les résultats pour avoir un score global pour suivre l’évolution du lymphœdème.
 Deux exemples de cure pour le lymphœdème rapportés par les collègues :
  • à la Ferte-Allais 8jours d’hospitalisation, 5 jours de drainage puis sortie avec un manchon.
  • A cognacq jay 15jours d’hospitalisation, drainage lymphatique manuel tous les jours avec le bandage 23h/24

En pratique comment faire un bandage de contention ?

Etape 1 : Hydrater la peau

La toute première chose à faire avant de mettre un bandage n’est pas technique du tout, il s’agit d’….hydrater la peau. Le but est d’éviter d’avoir une peau sèche plus susceptible de s’abîmer, de gratter et de favoriser les infections . En tant que kiné, cela fait partie de l’etp de transmettre cette information à nos patientes. Personnellement j’utilise la Chantilly by JLS pour mes patientes : http://lecokon.fr/blog/summer-chantilly-concours/

Etape 2 : Mettre le jersey

Prendre un jersey tubulaire ou des bandes médica 315, couper le de la longueur du bras et faire un petit trou pour passer le pouce. Si c’est le mobiderm qui assure le capitonnage, on ne met pas de jersey dessous parce que le mobiderm se lave.

Etape 3 : Mettre la ouate

On commence par faire 2 tours avec la ouate au niveau de la main puis on monte par moitié. Attention à garder la légère flexion de coude pour ne pas faire garrot. Mettre une chaise devant pour que la patiente pose son bras devant et ne fatigue pas. Voilà ce que ça donne avec la ouate :coton posé pour un bandage pour un oedème dans le cadre du cancer du sein

Etape 4 : Mettre les bandes somos

Pour la bande somos, faire un 1er tour sans tension puis un 2e avec tension sur la main puis monter par moitié. Lisser avec la main à chaque tour effectué. Faire 2 couches de bandes somos en sens horaire puis anti horaire pour le membre supérieur, 3 couches pour le membre inférieur.

Voilà ce que ça donne avec la 1ère couche de bande somos :

manchon complet dans le cadre du cancer du seinet le résultat final avec le jersey replié (oui le résultat est un peu trop long pour celui là…) :

manchon trop long pour un lymphoedeme

J’espère que ce tutoriel vous a plu. Il est là pour servir de base donc vous êtes libres, que vous soyez patient ou kiné, d’apporter des précisions ou des astuces dans les commentaires.

Cet article vous a plu ?

Vous pouvez choisir de vous inscrire à la Newsletter et de recevoir chaque semaine les nouveaux articles : Newsletter

(PS : promis pas de spam j'ai horreur de ça !)