TOP 1 @mwyler toutes mes condoléances et profond respect pour elle. Sa voix me manquera…

Le 21 février, via twitter, comme beaucoup d’autres, j’ai appris la mort de Manuela Wyler...et comme beaucoup d’autres j’ai ressenti de la tristesse pour cette dame que je ne connaissais que par Twitter, mais dont le courage et la force de parole me manquent.

« Je suis une femme de 55 ans, et j’ai un cancer du sein. Je suis une femme de caractère, ou une emmerdeuse, si vous préférez. Mon cancer du sein a modifié mon espérance de vie, mais n’a pas changé cela. La maladie ne rend rien plus facile.  Je suis une patiente indocile, curieuse et libre de ses choix. »

Chaque matin un tweet pour nous accueillir, pour dire qu’elle était toujours là : « Bonjour le monde et sa banlieue »… Manuela a transcrit sur son blog son vécu : Fuck my cancer, qui est ensuite devenu un livre.

Elle a aussi le courage de s’élever contre le pink washing, parfois trop présent dans le cadre de Octobre Rose. En mai 2015 elle écrit un post sur le manque de transparence de l’utilisation des fonds dans le cadre du cancer du sein : Les courses roses encore ! Cet article lui vaut d’être accusée de diffamation par l’association Courir pour elles, qui finira par enlever sa plainte devant le tollé général…

Pour voir quelle part Courir pour elles consacre aux patientes atteintes de cancer du sein, je vous invite à (re)lire cet article de Jean-Claude Grange (docteurdu16) Penser à Manuela Wyler et ne pas courir pour elle

TOP 2

Lors d’une question à l’assemblée Nationale par M. Paul Salen, celui-ci affirme « Or les kinésithérapeutes ne disposent pas de qualification pour encadrer des activités physiques ou sportives adaptées à la pathologie, aux capacités physiques et au risque médical de tout patient.  » Quel dommage pour tous les patients pris en charge par les kinés que ce soit en libéral, en milieu hospitalier, en centre de rééducation, etc…Cette question a été retirée le 14 février. Même si je sais que l’idée derrière est de donner une place aux APA, je pense que le mieux est de le faire en trouvant un terrain commun kiné et APA pour le bien des patients et non en opposant les deux.

TOP 3

TOP 4

Tout est parti d’un d’un flood de@qffwffq, (médecin neurologue que je vous recommande de suivre pour sa capacité de vulgarisation sur des sujets aussi abscons que la liberté ou le bien ou le mal ) sur la part des femmes aux postes de « pouvoir » à l’hôpital. Si cela vous intéresse c’est ici : http://Mini flood sur une une étude de biostat des deuxièmes années. Celle-ci est bien parce que c’est pas des biostats et qu’elle a eu une suite.

Suite à cette discussion, Thomas Rulleau (kiné écrivant une thèse et twitteur génial) relève un biais concernant le recrutement des éléments du groupe : l’âge et le ratio libéral/salarié. Nous nous apercevons alors que de nombreux kinés quittent ou pensent à quitter le libéral…ce qui est inquiétant et interroge fortement sur les conditions actuelles d’exercice…A nous de trouver comment faire évoluer la profession.

TOP 5

Le compte @EnDirectDuLabo propose un fil particulier : chaque semaine, un chercheur en prend les commandes et nous raconte son quotidien tout aussi bien que les problématiques qui concernent sa discipline. Cette semaine là le chercheur (dont je ne me souviens plus le nom, s’il passe par là qu’il n’hésite pas à se manifester!) travaille sur le handicap et la politique et s’interroge sur la représentation et la place des personnes en situation de handicap.

TOP 6

Visiblement, la notion de fatigue, de saturation et de burn-out est bien présente sur Twitter en ce mois de février…Poser cette question a le mérite d’aider à faire émerger des signes avant-coureurs et à s’interroger sur sa propre pratique pour savoir quand faire une pause, pour son bien comme celui des patients.

TOP 7

Mon assistante de Bordeaux arrête le libéral…du coup ma nouvelle collègue la remplace depuis. Ravie de pouvoir travailler avec elle !

TOP 8

Mon assistante de Bordeaux qui arrête va se tourner essentiellement vers la prévention des troubles musculo-squelettiques en entreprise donc elle m’en a beaucoup parlé. Dans ce cadre là je suis allée rencontrer les membres du CDPK33, une association de kiné spécialisée dans la prévention. Comme c’était super intéressant je vous ai fait un livetweet :) Pour pouvoir intervenir avec le CDPK, il faut avoir fait la formation PAMAL, ce qui est mon cas depuis 15jours. Je vais également sur le terrain avec ma collègue qui m’a gentillement accepté comme stagiaire le 16 mai pour un module prévention au bureau. Affaire à suivre…

TOP 9

Voilà. Juste un tweet parce que ça fait beaucoup. Que j’ai appris beaucoup. Et que beaucoup de gens me suivent. Et que ça fait plaisir :)

TOP 10

Le côté cool de faire du massage bien-être, c’est de pouvoir profiter de 1h30 pour faire un massage à sa patiente !

Voilà pour vos tweets préférés en février. J’ai bien conscience du retard sur le blog actuellement mais je suis à fond dans les derniers préparatifs pour mon nouveau cabinet à La Rochelle…J’espère pouvoir reprendre un rythme normal d’ici mai. D’ici là prenez soin de vous !

Cet article vous a plu ?

Vous pouvez choisir de vous inscrire à la Newsletter et de recevoir chaque semaine les nouveaux articles : Newsletter

(PS : promis pas de spam j'ai horreur de ça !)